Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 10:32

2 gros points noirs sont connus d’ERDF pour l’alimentation électrique de notre territoire : la Bretagne et PACA (enfin une partie de ces régions). Lors de périodes de grands froids, le soir, au retour du travail, à la tombée de la nuit ou le matin, ça « disjoncte » ! La consommation électrique connaît un pic qui, parfois, dépasse l’approvisionnement. D’où pannes électriques ! L’infrastructure, dans ces deux régions, est déficiente et l’aménagement s’avère fort onéreuse et difficile : il s’agit de « bout de lignes »... La solution trouvée par ERDF est simple : faire consommer moins par les utilisateurs. Si cela est difficile pour les machines électriques (entreprises) ou le chauffage, c’est actuellement réalisable pour l’éclairage. Il suffit de remplacer toutes les vieilles ampoules par des ampoules à économie d’énergie ou des LED. Juste de quoi écrêter la consommation pour ne plus dépasser le seuil maximum. Alors c’est l’opération qu’a lancée ERDF : elle rembourse l’achat des ampoules basse consommation sur présentation du ticket de caisse ! Bon, c’est limité : par exemple à 10 ampoules pour les particuliers.

Et, par là même, ERDF se fait, à des coûts raisonnables, une méga campagne de pub... EDF vous doit plus que la lumière ???

 

RENE JUSVEL

FRANCE - ERDF reimburses bulbs!
2 large black spots are known to ERDF for the power supply of our territory: Brittany and PACA (finally a part of these regions). During periods of cold weather, the evening, the return of work, at dusk or in the morning, it "disjoint"! Electricity consumption has a peak that sometimes exceeds supply. Hence electrical failures! The infrastructure in these two regions is deficient and the development is very expensive and difficult: it is "end of lines" ... The solution found by ERDF is simple: to consume less by users . If this is difficult for electrical machines (companies) or heating, it is currently feasible for lighting. Just replace all old bulbs with energy saving light bulbs or LEDs. Just enough to clip the consumption to no longer exceed the maximum threshold. So this is the operation that ERDF has launched: it reimburses the purchase of low energy bulbs on presentation of the receipt! Well, it's limited: for example to 10 bulbs for individuals.
And, by the same token, ERDF is, at reasonable cost, a mega advertising campaign ... EDF owes you more than the light ???

Partager cet article
Repost0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 09:58

C’était dans l’air depuis un certain temps : d’un côté, la situation financière de la Grèce était catastrophique. De l’autre, l’économie de la Turquie est florissante. Alors, sous pression des banques et de l’Union Européenne, la Grèce s’est résolue à vendre à la Turquie toute une série d’îles grecques proches  de la Turquie. C’était en fait la moins pire des solutions. En effet, les privatisations constituaient une menace bien plus importante pour la souveraineté grecque car 2 prédateurs guettaient: la Chine et les pays du Golfe.

Evidemment, la Turquie souhaitait, par un rachat, pouvoir acquérir l’ensemble de l’Ile de Chypre mais là, c’était trop demander à la Grèce et difficile alors de faire passer la chose auprès des chypriotes grecs ! Ce n’est que parce que c’était la seule solution permettant d’éviter de fortes mesures d’austérité qui ne passeraient pas auprès de la population (ou du moins pouvoir les étaler dans le temps, notamment la lutte contre la corruption et la fraude) que les grecs ont accepté cette humiliation vis à vis de leur ennemi juré...

C’est vrai qu’à voir tous les petits grains de sables apparaissant sur la carte de la mer Egée, il y a de quoi faire !!!

 

RENE JUSVEL

GREECE - Turkey buys Greece
It had been in the air for some time: on the one hand, Greece's financial situation was catastrophic. On the other hand, Turkey's economy is flourishing. Then, under pressure from the banks and the European Union, Greece resolved to sell to Turkey a whole series of Greek islands close to Turkey. It was actually the least worst of solutions. Indeed, privatizations constituted a much greater threat to Greek sovereignty because 2 predators were watching: China and the Gulf countries.
Obviously, Turkey wanted, through a buy, to acquire the entire island of Cyprus but there was too much to ask Greece and difficult then to get the thing to Greek Cypriots! Only because it was the only solution to avoid strong austerity measures that would not pass to the population (or at least be able to spread them over time, including the fight against corruption and corruption). fraud) that the Greeks accepted this humiliation towards their sworn enemy ...
It is true that to see all the small grains of sand appearing on the map of the Aegean, there is something to do!

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 09:07

Nous savions déjà que la France était la première destination touristique au monde. Le tourisme générait un fort excédent commercial.

Les dernières études affirment cette situation mais mieux : le tourisme est devenu la principale activité économique française !

Tous les autres secteurs sont actuellement en déclin ou limités à peau de chagrin.

La mondialisation s’avère avoir eu cet effet : des pans entiers de notre économie se sont effondrés par délocalisation ou prise de marchés par les pays émergeants. Cela fait longtemps que l’industrie lourde française n’existait quasiment plus, puis ce fut l’industrie légère, les services... Même notre avance technologique bat largement de l’aile maintenant.

Alors il ne nous reste que le tourisme, lui, florissant. Et encore, si cela génère des rentrées de devises et de l’emploi, la plupart des sites touristiques sont propriétés étrangères.

Faut-il se faire une raison : les situations sont-elles inversées ? Ne se retrouve-t-on pas semblables aux pays du tiers monde, simple destination touristique ?...

 

RENE JUSVEL

FRANCE - Tourism becomes the main economy
We already knew that France was the first tourist destination in the world. Tourism generated a large trade surplus.
The latest studies confirm this situation but better: tourism has become the main French economic activity!
All other sectors are currently declining or limited to a trickle.
Globalization proves to have had this effect: whole sectors of our economy have collapsed by delocalisation or taking markets by emerging countries. It has been a long time since the French heavy industry existed almost any more, then it was the light industry, the services ... Even our technological advance beats by now.
So all we have left is tourism, which is flourishing. And again, if it generates foreign exchange earnings and employment, most tourist sites are foreign properties.
Must we make a reason: are the situations reversed? Do not we find ourselves similar to the countries of the third world, a simple tourist destination? ...

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 17:16

Il fût un temps où la grande vogue était les cadres photos numériques. C’était le cadeau idéal, pour pas trop cher.

Actuellement, on assiste à un boum sur les panneaux d’affichage électronique plus communément appelés panneaux lumineux... pour particuliers ! Vous en connaissez le principe car, jusqu’alors, surtout utilisés par les collectivités locales, les commerces,... Un grand panneau où il est possible d’afficher du texte à l’aide de diodes électroluminescentes, texte qui peut être agrémenté d’illustrations par caractères spéciaux. Et ce panneau, de la dimension d’un cadre photo numérique ou à peine plus grand, s’accroche chez vous, à votre entrée, à l’extérieur. Et c’est vous, par votre téléphone portable, qui, simplement, par une application spécifique type textos, l’alimentez. Alors ce peut être « Joyeux Noël », « Bonne année », « Nous revenons de suite » ou simplement vos nom et prénoms ou « Bienvenu ! »... C’est devenu le nouveau cadeau à la mode, passe partout !

Bon, évitez les messages du genre « la clé est sous le paillasson » !!!

 

RENE JUSVEL

Personal light panels are a hit
There was a time when the big vogue was digital photo frames. It was the ideal gift, for not too expensive.
Currently, there is a boom on the electronic billboards more commonly called billboards ... for individuals! You know the principle because, until then, especially used by local communities, businesses, ... A large panel where it is possible to display text using light-emitting diodes, text that can be embellished with 'illustrations by special characters. And this panel, the size of a digital photo frame or barely larger, clings at home, at your entrance, outside. And it is you, by your mobile phone, which, simply, by a specific application type textos, feed it. Then it can be "Merry Christmas", "Happy New Year", "We're coming back" or just your name and surname or "Welcome! "... It has become the new fashionable gift, goes everywhere!
Well, avoid messages like "the key is under the doormat"!

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 13:55

On commence très sérieusement à s’inquiéter chez les producteurs de betteraves : la consommation de sucre de betterave est en constante régression.

En effet, depuis son autorisation en 2009, la consommation, de stévia a fait un gigantesque bon en avant surtout depuis la mise au point d’un conditionnement en morceaux ou en poudre… au dépend du sucre de betterave. C’est vrai qu’entre les deux, il n’y a pas photo : la stévia est moins calorique, à fort pouvoir sucrant, et semble avoir des bienfaits pour la santé (obésité, cholestérol, diabète, système cardio-vasculaire,...) et peu d’inconvénients. Même l’aspartame, avec ses soupçons cancérigènes, ne fait pas le poids !...

Le problème est que les régions les plus propices à la culture de la stévia ne correspondent pas exactement à celles de la betterave. La stévia a besoin d’un climat pas trop froid et d’une terre peu fertile. Bref, cette révolution lente de la consommation risque de faire de certaines régions, notamment le nord de la France et région parisienne, de futures zones agricoles sinistrées.

 Il y a de la reconversion dans l’air mais peut-être est-ce là, aussi, la chance pour certains coins de France déshérités !?...

 

RENE JUSVEL

AGRICULTURE - Beet in the face of stevia
Beet growers are starting to worry very seriously: Beet sugar consumption is steadily declining.
Indeed, since its authorization in 2009, the consumption of stevia has made a huge step forward especially since the development of a packaging in pieces or powder ... at the expense of sugar beet. It is true that between the two, there is no photo: the stevia is less caloric, with strong sweetening power, and seems to have health benefits (obesity, cholesterol, diabetes, cardiovascular system ,. ..) and few disadvantages. Even aspartame, with its carcinogenic suspicions, is not the weight!
The problem is that the areas most suitable for growing stevia do not exactly match those of beet. Stevia needs a not-too-cold climate and an unfertile land. In short, this slow revolution in consumption is likely to make some regions, particularly northern France and Paris region, future agricultural areas stricken.
 There is reconversion in the air but maybe this is also the chance for some corners of France deprived!? ...

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 15:49

Le gouvernement vient d’annoncer que suite à un accord conclu avec EDF-GDF et les autres fournisseurs, une remise de 7% serait accordée, sur leur consommation électrique aux possesseurs d’un véhicule électrique.

C’est, en fait, dans le cadre d’une incitation à l’usage des véhicules électriques que cette mesure a été prise par le Ministère de l’Ecologie et du Développement durable. Elle s’applique aussi bien aux véhicules professionnels que particuliers et effective dès le mois prochain que ce soit pour les voitures fonctionnant uniquement à l’électricité ou mixtes.

Cela devrait doper le marché qui, pour l’instant, certes progresse mais encore très – trop – lentement. D’où les prix, encore très élevés, des véhicules à propulsion électrique mais qui devraient baisser si le marché se développe.

Les collectivités locales devraient être les premières bénéficiaires de cette mesure avec un parc de véhicules à usage très local.

Est-ce que cela s’appliquera aux vélos électriques ? J’en doute...

 

RENE JUSVEL

FRANCE - Prices are falling, it's not common
The government has just announced that following an agreement with EDF-GDF and other suppliers, a discount of 7% would be granted, on their electric consumption to the owners of an electric vehicle.
It is, in fact, in the context of an incentive for the use of electric vehicles that this measure was taken by the Ministry of Ecology and Sustainable Development. It applies to both professional and private vehicles and is effective from next month for both electrically and mixed-use cars.
This should boost the market which, for the moment, is certainly progressing but still very - too - slowly. Hence the prices, still very high, electric propulsion vehicles but which should decline if the market develops.
Local authorities should be the first beneficiaries of this measure with a fleet of vehicles for very local use.
Will this apply to e-bikes? I doubt...

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 17:07

Ne pas confondre : il vous est possible de créer un formulaire de sondage avec la suite bureautique en ligne de Google. Mais là, ça n’a rien à voir.

En fait, Google, avec son moteur de recherche, le plus puissant, le plus avancé et le plus populaire au monde, dispose de tous les mots clés utilisés par les Internautes, lors de leurs recherches.

Or, Google, par des statistiques déjà faites automatiquement, sait quelles sont les demandes les plus fréquentes par la simple fréquence des types de recherches, des mots clés. Ainsi il est possible de définir les sujets de préoccupations majeures et ce, non seulement par région, mais aussi par période. Il suffisait alors à Google de mettre au point un super logiciel de traitement, comme il sait le faire, pour exploiter cette mine d’or. C’est fait ! Et l’échantillon représentatif est alors énorme !...

Bref, Google vient de s’imposer en maître dans ce nouveau domaine pour lui qu’est l’Institut de sondage avec, en plus, réponse quasi immédiate à toute demande d’étude.

Bon, cela ne représente que les internautes mais quand même…

 

RENE JUSVEL

WORLD - Google becomes Survey Institute
Do not be confused: you can create a survey form with Google's online office suite. But here it has nothing to do.
In fact, Google, with its search engine, the most powerful, the most advanced and the most popular in the world, has all the keywords used by Internet users, during their research.
However, Google, by statistics already done automatically, knows what are the most frequent requests by the simple frequency of types of research, keywords. Thus it is possible to define the major issues of concern, not only by region, but also by period. It was then enough for Google to develop a great software treatment, as he knows how to exploit this gold mine. It is done ! And the representative sample is huge!
In short, Google has just become master in this new field for him that is the Survey Institute with, in addition, almost immediate response to any request for study.
Well, this only represents the Internet users but still ...

Partager cet article
Repost0
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 15:53

Il existait déjà des rues créées uniquement pour le commerce, comme à Disney Village pour la mode, à Lille, ou aux USA. Mais là, le système est poussé jusqu’au bout : près de Lyon vient d’être ouvert le premier Centre Commercial géant qui ne soit plus un hyper-marché. C’est une rue, uniquement commerciale, où toutes les boutiques, certes sont spécialisées (boucherie, boulangerie, poissonnerie, maraîcher, vêtements, droguerie, épicerie,…) mais appartiennent toutes au groupe Carrefour ! C’est une nouvelle adaptation de ce groupe qui, déjà, avait opté pour les superettes Carrefour Market.

Cette configuration résout bien des problèmes : Il est possible de racheter des commerces qui périclitent sur une rue si l’on ne dispose pas d’une surface de construction suffisamment grande,  les autorisations d’ouvertures sont beaucoup moins contraignantes et détournent les limites de surfaces, permettant ainsi une implantation quasi n’importe où. Cela permet en outre de retrouver un caractère humain et familier à la grande distribution. Les caisses sont simplement réparties par boutiques.

Bref, on peut y retrouver nos commerces d’antan !... et on redonne vie aux centres villes ! Mais au fait, pour les caddies ?...

RENE JUSVEL

France - The whole street is ours!
There were already streets created solely for the trade, like Disney Village for fashion, Lille, or the USA. But here, the system is pushed to the end: near Lyon has just opened the first giant shopping center that is no longer a hyper-market. It is a street, only commercial, where all the shops, certainly, are specialized (butcher, bakery, fishmonger, market, clothing, chemist, grocer, ...) but all belong to the group Carrefour! This is a new adaptation of this group that already had opted for Carrefour Market mini markets.
This configuration solves many problems: It is possible to buy businesses that collapse on a street if we do not have a sufficiently large construction area, opening permits are much less restrictive and divert the limits of surfaces , thus allowing implantation almost anywhere. It also helps to find a human character and familiar to large retailers. The crates are simply distributed by shops.
In short, we can find our shops of yesteryear ... and give life back to the city centers! But by the way, for caddies? ...

Partager cet article
Repost0
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 11:31

Vous avez entendu parler, des « 30 Glorieuses » ? La fameuse époque d’après-guerre jusqu’au premier « choc pétrolier » où nous connaissions un développement économique fort…

Et puis ce fût la période sombre, avec les crises pétrolières, financières, économiques, sociales. Pas drôle, triste, difficile…

Mais voilà qu’enfin, c’est reparti, à en croire les économistes. Nous le constatons effectivement tous les jours. Et ce, depuis qu’enfin l’Europe s’est décidé – mais sous la contrainte des marchés – à dévaluer officiellement l’Euro. Il faut dire que c’était ça où le chaos. Même les politiques se sont rendu compte du risque que cela constituait pour les démocraties occidentales, dont les peuples poussaient aux extrêmes, où les rapports entre états devenaient tendus pour ne pas dire conflictuels.

Et depuis, la machine chauffe ! C’est un nouveau boom économique, des exportations en forte hausse, une aubaine pour les énergies renouvelables locales, les européens qui achètent européen (car relativement moins cher), un taux de chômage en dégringolade, et donc les problèmes de Sécurité Sociale et retraite qui disparaissent d’eux-mêmes !!!

Elle est pas belle, la vie ?

 

RENE JUSVEL

FRANCE - The Glorious News
Have you heard of the "Glorious 30"? The famous post-war period until the first "oil shock" where we knew a strong economic development ...
And then it was the dark period, with the oil, financial, economic, social crises. Not funny, sad, difficult ...
But finally, it is left, to believe the economists. We actually see it every day. And since Europe finally decided - but under the constraint of the markets - to officially devalue the Euro. It must be said that this was where the chaos. Even politicians realized the risk that this posed for Western democracies, whose peoples were pushing at the extremes, where relations between states became tense, not to say confrontational.
And since, the machine heats! It is a new economic boom, exports rising sharply, a boon for local renewable energies, Europeans who buy European (because relatively cheaper), a falling unemployment rate, and therefore the problems of Social Security and retirement who disappear of themselves !!!
She is not beautiful, life?

Partager cet article
Repost0
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 13:26

Il y a quelques temps, c’était la Grèce, puis ce fût le Portugal, l’Espagne, et voilà que l’Italie donne des signes de faiblesse devant les assauts des spéculateurs. On pensait la chose impossible pour des Etats, et bien il faut se rendre à l’évidence, l’un après l’autre, comme des dominos, les pays du sud de l’Europe arrivent quasiment à l’état de faillite. Et la caution de l’Europe, si elle a permis de ralentir le phénomène, ne l’a pas stoppé. Et l’Europe a dû, d’urgence, faire une lecture tirée par les cheveux de sa constitution, pour venir en aide aux économies nationales malmenées.

Mais cela a deux conséquences fâcheuses fortes : d’une part, on parle de plus en plus du décrochage de ces pays de la zone euro pour éviter la propagation, d’autre part un phénomène de quasi xénophobie des pays du nord de l’Europe envers ceux du sud. Ce phénomène a vraiment vu le jour, en Italie où il était latent, de longue date, entre le nord de l’Italie (la Lombardie) et le sud (Sicile…). Cela sert de terreau au développement des partis d’extrême droite dans l’Europe du nord au point que la situation est estimée dangereuse par le Parlement Européen.

Irait-on vers une guerre de sécession des nouveaux Etats-Unis d’Europe ?

 

RENE JUSVEL

WORLD - The European domino

Some time ago, it was Greece, then Portugal, Spain, and now Italy shows signs of weakness in the face of speculators' assaults. It was thought impossible for states, and well we must face the facts, one after the other, like dominoes, the countries of southern Europe are almost in a state of bankruptcy. And the guarantee of Europe, if it allowed to slow down the phenomenon, did not stop it. And Europe urgently had to make a far-fetched reading of its constitution, to help the national economies battered.
But this has two serious negative consequences: on the one hand, there is more and more talk of the stall of these countries in the euro zone to prevent the spread, on the other hand a phenomenon of almost xenophobia of the countries of northern Europe towards those of the south. This phenomenon really came into being, in Italy where it was latent, for a long time, between the north of Italy (Lombardy) and the south (Sicily ...). This serves as a breeding ground for the development of far-right parties in Northern Europe to the point that the situation is considered dangerous by the European Parliament.
Is there a war of secession for the new United States of Europe?

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Actualité Imaginaire / imaginary News / Fake News
  • : Ce blog est un magazine d'actualité imaginaire. Le 1er blog de Fake News. Les informations, sujets, articles, ne sont que des inventions. Toute ressemblance avec... This blog is an imaginary news magazine. The 1st blog of Fakes News. Information, subjects, items are only inventions. Any resemblance ...
  • Contact

A la Une


Vous trouverez, sur ce blog-magazine, des rubriques (5: Société, Sciences, Politique, Technologie, Economie), des articles "d'actualité" courts (plus de 500 à ce jour), qui ne relèvent que de la pure imagination. Les échos, en quelques sortes, d'un monde parallèle. Comme on dit: "toute ressemblance avec...". Bonne lecture! Si cela vous plaît, faites le connaître...

RENE JUSVEL

Pour contacter l'auteur

Droits

Les textes appartiennent à son auteur. Utilisation et reproduction libre si sources citées (Actualité Imaginaire, René Jusvel)

Les illustrations choisies, celles provenant d'Internet, sont garanties par les sites de cliparts utilisés, libres de droit (hormis le logo Facebook). Idem pour les créations personnelles.

Tout ce qui concerne, ici, les lieux et personnes cités n'est que pure imagination et ne doit en aucun cas être pris pour vérité ou réalité.

Actualité Imaginaire en ebook et broché

Obtenez gratuitement l'ebook des 200 premiers articles d'Actualité Imaginaire (format PDF ou EPUB): il suffit de VOUS ABONNER sur ce site et de me contacter (rene.jusvel@gmail.com)!

Actualité Imaginaire est en vente sur Amazon en ebook format Kindle (300 articles) et broché (papier): 2 tomes de 200 articles chacun.

Rubriques

Ce qui vous intéresse...

Vous êtes intéressez par un sujet? Recherchez dans les articles, vous le trouverez sans doute. Exemple: des fake news sur l’astrophysique, les trous noirs, l’antimatière, les planètes du système solaire (dont la planète 9),… ?  Lisez les articles, dans la rubrique « SCIENCES » qui concernent l’ASTROPHYSIQUE ! Troublant…

Un site collaboratif?

Vous avez des idées de fake news? Faites-les paraître sur ce site!  Il suffit de me les envoyer par mail (un article fait environ 235 mots). Je verrai si c'est compatible avec le site et les éditerai, signés de votre nom.