Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2019 2 29 /10 /octobre /2019 11:23

Si vous êtes client Amazon ou Vinted, ou autres commerces en ligne, vous y êtes habitué : les cartons d’emballages…

Et, sur les sites de « trocs », il faut trouver LE carton idoine, juste adapté à votre expédition.

Bref, le marché de l’emballage carton est en plein boom !

Et, effet collatéral de ce phénomène, la société Mon Carton. Evidemment spécialisée dans la distribution (et non la fabrication) de cartons d’emballage.

En fait, par cette entreprise, vous pouvez : commander des emballages sur Internet, en acheter sur les divers points relais (de livraisons de commandes Internet des grands distributeurs) et même, dorénavant, dans quelques boutiques dédiées (enseigne « Mon carton »).

Mieux : vos cartons sont, en quelques sortes, consignés : vous pouvez revendre dans ces boutiques et points relais vos propres cartons d’emballages de vos commandes reçues. Encore faut-il, bien évidemment, qu’ils soient en bon état pour réutilisation. Et tous les points relais ne le font pas car cela nécessite un stockage volumineux pour un gain minime.

Vous pouvez donc, vous-même, racheter des cartons usagés, moins chers. Cela peut aussi être utile pour un déménagement…

Ce nouveau commerce fait un carton !!!

 

RENE JUSVEL

 

TRADE - The packaging boom
If you are an Amazon or Vinted customer, or other online businesses, you are used to it: packaging cartons ...
And, on the sites of "barter", you have to find the right card, just adapted to your expedition.
In short, the cardboard packaging market is booming!
And, collateral effect of this phenomenon, the company My Carton. Obviously specialized in the distribution (and not the manufacture) of packaging boxes.
In fact, by this company, you can: order packaging on the Internet, buy on the various relay points (Internet order deliveries of major distributors) and even, now, in a few dedicated shops (signboard "My Carton").
Better: your cartons are, in some ways, recorded: you can sell in these shops and relay points your own packaging boxes of your orders received. Of course, they must be in good condition for reuse. And all relay points do not because it requires large storage for minimal gain.
So you can buy old, cheaper cartons yourself. It can also be useful for a move ...
This new business is a hit!

Partager cet article
Repost0
6 juin 2019 4 06 /06 /juin /2019 20:07

Nous sommes en pleine restructuration fiscale en France. Les choses bougent. Retenue à la source, mais pas que…

En effet, il y a toujours ce problème des seuils, des tranches.

Alors Bercy y réfléchit, et nous avons quelques indiscrétions (involontaires ???).

Le principe vers lequel nous nous acheminons serait un impôt sur le revenu, progressif. C’est-à-dire que, par l’application d’une équation simple, et quel que soit notre revenu, on obtiendrait le montant de notre impôts. Finis les tranches ! Dès 1€ de revenu, on serait redevable (enfin, au 1er euro de montant d’impôt), et le % serait progressif en fonction de cette équation.

Ca aurait donc pour conséquence que quasi tout le monde paierait l’impôt et plus de tranche maximum supérieure.

Mais ça aura alors une autre conséquence, du coup : il s’établirait un plafond de revenus au-delà duquel « tout » partirait en impôts. Donc un salaire maximum net possible. Bref, on plafonne ainsi les revenus ! Finis les salaires exorbitants de certains chefs d’entreprises ou sportifs ou vedettes. Bon, des placements pourraient être exonérés afin, par exemple, d’assurer un niveau de vie équilibré pour certains carrières courtes (vedettes, sportifs,…). Déjà des niches fiscales ???

 

RENE JUSVEL

 

TAX - Ca cogite at Bercy ...
We are in the middle of a tax restructuring in France. Things are moving. Withholding tax, but not only ...
Indeed, there is always this problem of thresholds, slices.
So Bercy thinks about it, and we have some indiscretions (involuntary ???).
The principle towards which we are moving is a progressive income tax. That is, by applying a simple equation, and whatever our income, we would get the amount of our taxes. No more slices! From € 1 of income, one would be liable (finally, the first euro of tax amount), and the% would be progressive according to this equation.
It would mean that almost everyone would pay the tax and more maximum upper limit.
But then it will have another consequence, suddenly: it would establish a ceiling of income beyond which "everything" would leave in taxes. So a net maximum salary possible. In short, it caps the revenues! No more exorbitant salaries of some business leaders or athletes or stars. Well, investments could be exempted in order, for example, to ensure a balanced standard of living for certain short careers (stars, sportsmen, ...). Already tax loopholes ???

Partager cet article
Repost0
18 mai 2019 6 18 /05 /mai /2019 06:35

Maintenant, tout le monde connaît Amazon qui est devenu le premier distributeur au monde. Même notre structure d’hypermarchés, des années 70, en subit de plein fouet la concurrence.

C’est de la vente par correspondance. Alors, il faut livrer.

Nous avons vu surgir partout de grands entrepôts de stockage qui permettent d’être plus près des clients mais ce n’est pas assez.

Jusqu’à présent, Amazon passait par des services de livraisons externes. Ce ne sera dorénavant plus le cas.

En effet, l’entreprise veut absolument acquérir l’autonomie dans le processus de livraison. Elle explore et déploie toutes les pistes, que ce soit par drones, robots livreurs,…

Pour l’instant, cela se fait en régie : c’est Amazon elle-même qui assure.

Cependant, un fait nouveau semble marquer une nouvelle orientation : le rachat de sociétés spécialisées.

Et on vient d’y assister avec celui d’UPS, rien que ça ! Elle envisageait TNT mais rachetée par Fedex, son concurrent !

Cela semble un investissement plus immédiatement profitable que d’envoyer des navettes dans l’espace, comme d’autres font…

 

RENE JUSVEL

 

DISTRIBUTION - Amazon ensures its own distribution
Now everybody knows Amazon who has become the world's largest distributor. Even our hypermarket structure, from the 70s, is in full competition.
It's mail order. So, we must deliver.
We have seen large storage warehouses everywhere that allow us to be closer to customers, but that is not enough.
Until now, Amazon has gone through external delivery services. This will no longer be the case.
Indeed, the company absolutely wants to gain autonomy in the delivery process. It explores and deploys all tracks, whether by drones, delivery robots, ...
For the moment, this is done in control: Amazon itself ensures.
However, a new development seems to mark a new direction: the acquisition of specialized companies.
And we just attended with UPS, just that! She was considering TNT but bought by Fedex, its competitor!
This seems an investment more immediately profitable than sending shuttles into space, as others are doing.

Partager cet article
Repost0
14 mai 2019 2 14 /05 /mai /2019 06:55

Dans le climat économique mondial actuel, c’est la réponse du nouveau Gouvernement : un ensemble de lois gérant ce qui concerne le commerce extérieur. Cela s’entend hors Europe, évidemment.

Pour résumer, en voici les principaux axes :

  • Equilibre constant de la balance du commerce extérieur, non seulement au niveau mondial, mais envers chaque pays : on importe pour la même somme que l’on y exporte.
  • La délocalisation d’entreprises ne peut se faire qu’avec accord de l’Etat. La priorité sera donnée aux pays francophones africains et ne pourra concerner que des domaines de basses technologies hors luxe.
  • Lors de ventes, le transfert de technologie ne pourra intervenir qu’après un certain nombre d’années d’exploitation (un peu à la manière des films ou produits pharmaceutiques).
  • Les productions locales, circuits courts seront favorisés, voire protégés.
  • L’accent sera mis sur la production locale de produits de luxe ou de haute technologie, pour l’exportation.
  • Enfin les revenus, même indirects (publicités), des grands groupes étrangers agissant en France, seront soumis à TVA (les GAFA)…

Il faut s’attendre à des réactions de certains pays et même au niveau de l’Organisation Mondiale du Commerce…

 

RENE JUSVEL

 

TRADE - Offshoring Laws
In the current global economic climate, this is the response of the new Government: a set of laws governing foreign trade. This is outside Europe, of course.
To summarize, here are the main axes:
- Constant balance of the balance of foreign trade, not only at the world level, but towards each country: we import for the same amount as we export.
- The relocation of companies can only be done with the agreement of the State. Priority will be given to the French-speaking African countries and will be able to concern only areas of low technologies other than luxury.
- During sales, the transfer of technology will be able to intervene only after a certain number of years of exploitation (a little in the manner of films or pharmaceutical products).
- Local productions, short circuits will be favored, even protected.
- The focus will be on local production of luxury or high-tech products for export.
- Finally the revenues, even indirect (advertising), large foreign groups acting in France, will be subject to VAT (the GAFA) ...
We must expect reactions from certain countries and even at the level of the World Trade Organization ...

Partager cet article
Repost0
23 avril 2019 2 23 /04 /avril /2019 09:37

Reviendrait-elle « à la mode » ? Oui et non. En fait, il s’agit d’une étude faite par l’Institut des Sciences Politiques de Lyon (Sciences Po).

Le principe en est simple : mettre en parallèle la répartition sociale dans une société, et le type de régime politique correspondant.

Résultat logique mais, là, démontré, au moins par corrélation.

Il en ressort que le développement de la démocratie est directement lié à la cohérence sociale mais, plus précisément, à la présence d’une classe moyenne importante.

Disons que plus la classe moyenne est importante et stable, plus la social-démocratie l’est.

A contrario, la faiblesse de la classe intermédiaire va de pair avec des régimes de type plus ou moins dictatoriaux, de droite ou d’extrême droite lorsqu’une classe riche se renforce, de gauche ou d’extrême gauche lorsqu’appauvrissement important.

Ces régimes totalitaires s’avèrent souvent instables et transitoires. Ils sont souvent liés à des phases de crises économiques. Alors qu’un développement économique, une prospérité, s’accompagne d’un développement de la classe moyenne.

Euh, et la démocratie grecque de l’Antiquité ?

 

RENE JUSVEL

 

SOCIAL - Class struggle?
Would she return to fashion? Yes and no. In fact, it is a study done by the Institute of Political Sciences of Lyon (Sciences Po).
The principle is simple: to compare the social distribution in a society, and the type of political regime corresponding.
Result logical but, there, demonstrated, at least by correlation.
It shows that the development of democracy is directly related to social coherence but, more specifically, to the presence of a large middle class.
Let's say that the more important and stable the middle class is, the more social democracy is.
On the other hand, the weakness of the middle class goes hand in hand with regimes of more or less dictatorial type, right or extreme right when a rich class becomes stronger, left or extreme left when significant impoverishment.
These totalitarian regimes are often unstable and transitory. They are often linked to phases of economic crises. While economic development, prosperity, is accompanied by a development of the middle class.
Uh, and the Greek democracy of antiquity?

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2019 2 01 /01 /janvier /2019 16:03

C’est le constat fait par les sociétés exploitantes des autoroutes en France, ASF, SANEF, SAPRR et Cofiroute. Et, derrière celles-ci, les groupes les ayant rachetées : Eiffage, Macquarie (Australie), Vinci et Abertis (Espagne).

Pourquoi ?

En fait, plusieurs phénomènes y concourent.

D’abord les tarifs de plus en plus élevés d’accès à celles-ci, ce qui augmente considérablement le budget déplacements. Associés à des temps d’attentes conséquents aux barrières de péages, lors des grandes migrations saisonnières.

Mais aussi et surtout le coût énorme maintenant, des carburants. Les français compensent en évitant les péages autoroutiers. Surtout que, de fait, la consommation est moindre sur Nationale car vitesse réduite.

Et la sécurité des véhicules est de plus en plus performante et compense donc celle apportée par les infrastructures autoroutières.

De plus, le développement de l’électrique ou même de l’hybride ne facilite pas la circulation à 130km/h.

Et les français redécouvrent les plaisirs du vagabondage à travers nos charmantes régions…

RENE JUSVEL

FRANCE - French people leave highways
This is the conclusion made by the motorway operators in France, ASF, SANEF, SAPRR and Cofiroute. And behind them, the groups that bought them: Eiffage, Macquarie (Australia), Vinci and Abertis (Spain).
Why ?
In fact, several phenomena contribute to it.
First and foremost, the increasingly high rates of access to them, which considerably increases the travel budget. Associated with wait times consistent with the toll barriers, during major seasonal migrations.
But also and especially the huge cost now, fuels. The French compensate by avoiding highway tolls. Especially that, in fact, the consumption is less on National because reduced speed.
And the safety of vehicles is increasingly efficient and therefore offsets that provided by the motorway infrastructure.
In addition, the development of the electric or even the hybrid does not facilitate traffic at 130km / h.
And the French rediscover the pleasures of wandering through our charming regions ...

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 11:56

Oui, Finis les chèques en bois… car finis les chèques, tout simplement !

Décision gouvernementale, après concertation avec les banques : les chèques ne devront plus exister, disons être émis, après le 1er janvier prochain.

Il faut bien reconnaître que cela était devenu une exception française. Certes la Grande Bretagne (origine de l’invention du chèque), l’Italie, Malte ou Chypre, continuent à l’utiliser dans une proportion nettement moindre, mais l’Europe du Nord (Belgique, Suède, Allemagne,…) l’a déjà abandonné.

Et c’était plus ou moins une directive européenne, au moins une recommandation. Bref, place au paiement électronique dorénavant : carte bleue, paiement Internet, virement, et toujours – pour l’instant – numéraire. Le traitement des opérations reviendra moins cher aux banques, mais entrainera quelques désagréments aux usagers, comme les chèques de caution ou garantie, sans emprunte bancaire, et l’obligation, pour les prestataires, de disposer d’un terminal.

Toutes façons, c’était de plus en plus refusé chez les commerçants, alors… !

 

RENE JUSVEL

 

FRANCE - No more wooden checks!
Yes, No more checks in wood ... because checks are over, simply!
Government decision, after consultation with the banks: checks will no longer exist, say to be issued after January 1st.
It must be admitted that this had become a French exception. While Great Britain (origin of the invention of the check), Italy, Malta or Cyprus, continue to use it in a much smaller proportion, but Northern Europe (Belgium, Sweden, Germany, ...) the has already given up.
And it was more or less a European directive, at least one recommendation. In short, instead of electronic payment from now on: credit card, Internet payment, transfer, and always - for the moment - cash. The processing of transactions will be cheaper for banks, but will cause some inconvenience to users, such as checks deposit or guarantee without bank borrowing, and the obligation for service providers to have a terminal.
Anyway, it was more and more refused at the merchants, so ...!

Partager cet article
Repost0
5 mai 2018 6 05 /05 /mai /2018 08:55

La lutte contre la corruption se manifeste dans tous les pays… parce qu’elle existe, hélas, partout. Et à tout niveau : des grands contrats internationaux aux petits billets glissés dans un passeport.
Faiblesse humaine. Alors comment faire ?
Il est simplement nécessaire, voire obligatoire, de l’intégrer.
Ce sont les conclusions d’un rapport du grand économiste Klitgaard !
En fait, dans nombre de contrées, cela fait même partie des coutumes. Une transaction, un service, n’est pas imaginable sans un « bakchich », cela fait partie du protocole. Il faut en passer par là si on veut que la négociation aboutisse. On trouve cela, ouvertement, en Chine, Russie, Afrique. Plus discrètement en Europe ou aux Etats-Unis.
Bref, cet expert dit que cette composante est normale et qu’il faut faire avec. Mieux, que cela ne doit plus être condamnable car « inscrit » dans le droit coutumier, tout comme le marchandage…
Mais ça passe mal en politique…
RENE JUSVEL
Corruption as customary law
The fight against corruption is manifest in every country ... because it exists, alas, everywhere. And at any level: from big international contracts to small bills slipped into a passport.
Human weakness So how?
It is simply necessary, if not mandatory, to integrate it.
These are the conclusions of a report by the great economist Klitgaard!
In fact, in many countries, it is even customary. A transaction, a service, is not imaginable without a "bakchich", it is part of the protocol. We have to go through that if we want the negotiation to succeed. We find this, openly, in China, Russia, Africa. More discreetly in Europe or the United States.
In short, this expert says that this component is normal and must be done with. Better, that it should not be more condemned because "registered" in customary law, just like bargaining ...
But it goes bad in politics ...

 

Partager cet article
Repost0
31 mars 2018 6 31 /03 /mars /2018 11:36

Vous connaissez, bien évidemment, les divers comparateurs, Tripadvisor ou Booking pour les voyages, Les Furets pour les assurances,… bref, les plateformes permettant, dans un domaine précis, de connaître les offres des différents prestataires.
Et bien ce système, immanquablement, est amené à se développer. Et donc c’est le cas pour la formation.
Il existait déjà des blogs d’aide au choix de formations, notamment à destination des entreprises, mais surtout consistant en conseils… Là, il s’agit bel et bien du regroupement, en un seul site, des offres de formations existantes. Beaucoup payantes, mais d’autres gratuites telles que les MOOCS.
Sinon, le principe est le même que pour les autres comparateurs : vous y retrouvez à peu près tout ce qu’on peut rechercher, avec ou non la validation de l’Etat et examen, la durée par semaine et totale, la qualification de base et obtenue, et les tarifs,…
Encore une plateforme qui sera rachetée par Google… !


RENE JUSVEL


E-LEARNING: After the tour operators, here is Learning-Operator ...
You know, of course, the various comparators, Tripadvisor or Booking for travel, Ferrets for insurance, ... in short, the platforms allowing, in a specific area, to know the offers of different providers.
And this system, inevitably, is brought to develop. And so it is the case for training.
There were already blogs to help the choice of training, especially for companies, but mostly consisting of advice ... Here, it is really about grouping, in one site, existing training offers. Many paid, but other free such as MOOCS.
Otherwise, the principle is the same as for the other comparators: you find there almost all that one can look for, with or not the validation of the State and examination, the duration per week and total, the basic qualification and obtained, and the rates, ...
Another platform that will be bought by Google ...!

Partager cet article
Repost0
10 mars 2018 6 10 /03 /mars /2018 14:37

La SNCF avait mis le paquet sur les lignes TGV et ça fonctionne bien.
Mais il y a dorénavant ouverture à la concurrence européenne.

Donc il fallait faire encore plus, mais à moindre frais puisque l’option prioritaire est maintenant de rattraper le retard pris sur les lignes classiques, laissées quelque peu à l’abandon.
Il y avait notamment la Première Classe, Business Pro, le top, avec déjà des services particuliers en plus (accueil en gare, TV, Wifi, presse, bureau, photocopieur,…).
La SNCF a donc décidé d’offrir encore plus !
Désormais, il y aura un wagon entier réservé à d’autres services supplémentaires.
Ce seront coiffeur, manucure, massage, kiné, repassage même, et bien d’autres choses…

Bref, permettre aux professionnels de rentabiliser ce long temps de déplacement par ce qu’ils n’ont pas forcément le temps de faire sur leur temps libre.
Bon, pour les autres, en TER, ce sera rester debout aux heures de pointe.


RENE JUSVEL


SNCF: a TGV car at your service
The SNCF had put the package on the TGV lines and it works well.
But now there is openness to European competition.

So we had to do more, but at a lower cost since the priority option is now to catch up on the conventional lines, left somewhat abandoned.
There was notably the Première Classe, Business Pro, the top, with already special services in addition (reception in station, TV, Wifi, press, office, photocopier, ...).
The SNCF has therefore decided to offer even more!
From now on, there will be an entire car reserved for other additional services.
They will be hairdresser, manicure, massage, physiotherapist, even ironing, and many other things ...

In short, allow professionals to make this long travel time profitable by what they do not necessarily have time to do on their free time.
Well, for others, in TER, it will be standing at rush hour.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Actualité Imaginaire / imaginary News / Fake News
  • : Ce blog est un magazine d'actualité imaginaire. Le 1er blog de Fake News. Les informations, sujets, articles, ne sont que des inventions. Toute ressemblance avec... This blog is an imaginary news magazine. The 1st blog of Fakes News. Information, subjects, items are only inventions. Any resemblance ...
  • Contact

A la Une


Vous trouverez, sur ce blog-magazine, des rubriques (5: Société, Sciences, Politique, Technologie, Economie), des articles "d'actualité" courts (plus de 500 à ce jour), qui ne relèvent que de la pure imagination. Les échos, en quelques sortes, d'un monde parallèle. Comme on dit: "toute ressemblance avec...". Bonne lecture! Si cela vous plaît, faites le connaître...

RENE JUSVEL

Pour contacter l'auteur

Droits

Les textes appartiennent à son auteur. Utilisation et reproduction libre si sources citées (Actualité Imaginaire, René Jusvel)

Les illustrations choisies, celles provenant d'Internet, sont garanties par les sites de cliparts utilisés, libres de droit (hormis le logo Facebook). Idem pour les créations personnelles.

Tout ce qui concerne, ici, les lieux et personnes cités n'est que pure imagination et ne doit en aucun cas être pris pour vérité ou réalité.

Actualité Imaginaire en ebook et broché

Obtenez gratuitement l'ebook des 200 premiers articles d'Actualité Imaginaire (format PDF ou EPUB): il suffit de VOUS ABONNER sur ce site et de me contacter (rene.jusvel@gmail.com)!

Actualité Imaginaire est en vente sur Amazon en ebook format Kindle (300 articles) et broché (papier): 2 tomes de 200 articles chacun.

Rubriques

Ce qui vous intéresse...

Vous êtes intéressez par un sujet? Recherchez dans les articles, vous le trouverez sans doute. Exemple: des fake news sur l’astrophysique, les trous noirs, l’antimatière, les planètes du système solaire (dont la planète 9),… ?  Lisez les articles, dans la rubrique « SCIENCES » qui concernent l’ASTROPHYSIQUE ! Troublant…

Un site collaboratif?

Vous avez des idées de fake news? Faites-les paraître sur ce site!  Il suffit de me les envoyer par mail (un article fait environ 235 mots). Je verrai si c'est compatible avec le site et les éditerai, signés de votre nom.