Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2018 6 05 /05 /mai /2018 08:55

La lutte contre la corruption se manifeste dans tous les pays… parce qu’elle existe, hélas, partout. Et à tout niveau : des grands contrats internationaux aux petits billets glissés dans un passeport.
Faiblesse humaine. Alors comment faire ?
Il est simplement nécessaire, voire obligatoire, de l’intégrer.
Ce sont les conclusions d’un rapport du grand économiste Klitgaard !
En fait, dans nombre de contrées, cela fait même partie des coutumes. Une transaction, un service, n’est pas imaginable sans un « bakchich », cela fait partie du protocole. Il faut en passer par là si on veut que la négociation aboutisse. On trouve cela, ouvertement, en Chine, Russie, Afrique. Plus discrètement en Europe ou aux Etats-Unis.
Bref, cet expert dit que cette composante est normale et qu’il faut faire avec. Mieux, que cela ne doit plus être condamnable car « inscrit » dans le droit coutumier, tout comme le marchandage…
Mais ça passe mal en politique…
RENE JUSVEL
Corruption as customary law
The fight against corruption is manifest in every country ... because it exists, alas, everywhere. And at any level: from big international contracts to small bills slipped into a passport.
Human weakness So how?
It is simply necessary, if not mandatory, to integrate it.
These are the conclusions of a report by the great economist Klitgaard!
In fact, in many countries, it is even customary. A transaction, a service, is not imaginable without a "bakchich", it is part of the protocol. We have to go through that if we want the negotiation to succeed. We find this, openly, in China, Russia, Africa. More discreetly in Europe or the United States.
In short, this expert says that this component is normal and must be done with. Better, that it should not be more condemned because "registered" in customary law, just like bargaining ...
But it goes bad in politics ...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Actualité Imaginaire / imaginary News / Fake News
  • : Ce blog est un magazine d'actualité imaginaire. Le 1er blog de Fake News. Les informations, sujets, articles, ne sont que des inventions. Toute ressemblance avec... This blog is an imaginary news magazine. The 1st blog of Fakes News. Information, subjects, items are only inventions. Any resemblance ...
  • Contact

A la Une


Vous trouverez, sur ce blog-magazine, des rubriques (5: Société, Sciences, Politique, Technologie, Economie), des articles "d'actualité" courts (plus de 400 à ce jour), qui ne relèvent que de la pure imagination. Les échos, en quelques sortes, d'un monde parallèle. Comme on dit: "toute ressemblance avec...". Bonne lecture! Si cela vous plaît, faites le connaître...

RENE JUSVEL

Pour contacter l'auteur

Droits

Les textes appartiennent à son auteur. Utilisation et reproduction libre si sources citées (Actualité Imaginaire, René Jusvel)

Les illustrations choisies, celles provenant d'Internet, sont garanties par les sites de cliparts utilisés, libres de droit (hormis le logo Facebook). Idem pour les créations personnelles.

Tout ce qui concerne, ici, les lieux et personnes cités n'est que pure imagination et ne doit en aucun cas être pris pour vérité ou réalité.

Actualité Imaginaire en ebook et broché

Obtenez gratuitement l'ebook des 200 premiers articles d'Actualité Imaginaire (format PDF ou EPUB): il suffit de VOUS ABONNER sur ce site et de me contacter (rene.jusvel@gmail.com)!

Actualité Imaginaire est en vente sur Amazon en ebook format Kindle (300 articles) et broché (papier): 2 tomes de 200 articles chacun.

Rubriques

Ce qui vous intéresse...

Vous êtes intéressez par un sujet? Recherchez dans les articles, vous le trouverez sans doute. Exemple: des fake news sur l’astrophysique, les trous noirs, l’antimatière, les planètes du système solaire (dont la planète 9),… ?  Lisez les articles, dans la rubrique « SCIENCES » qui concernent l’ASTROPHYSIQUE ! Troublant…

Un site collaboratif?

Vous avez des idées de fake news? Faites-les paraître sur ce site!  Il suffit de me les envoyer par mail (un article fait environ 235 mots). Je verrai si c'est compatible avec le site et les éditerai, signés de votre nom.