Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2018 2 27 /03 /mars /2018 09:28

On pensait qu’un trou noir engendrait une accélération gravitationnelle attirant tout de plus en plus vite, jusqu’à atteindre la vitesse de la lumière.

Mais la Relativité stipule que le temps se déforme à l’approche d’un trou noir.

Ainsi, de fait, la vitesse de la lumière y diminue… jusqu’à devenir quasi nulle.

De plus, l’énergie y devient de plus en plus grande.

On sait maintenant, grâce aux observations de la mission IXPE de la NASA, que ce double état de fait entraîne que l’onde lumineuse, à l’approche de ce qu’on appelle l’horizon d’un trou noir (sa « surface » en quelque sorte, à partir duquel rien ne peut plus échapper), se transforme en particules et antiparticules et que les antiparticules sont « absorbées » par le trou noir alors que les particules sont, elles, éjectées.

Cela explique enfin pourquoi il y a beaucoup plus de matière que d’antimatière dans l’univers, ce qu’on avait du mal à comprendre jusqu’alors.

Cela donne matière à réflexion…


RENE JUSVEL


ASTROPHYSICS - When the light stops ...
It was thought that a black hole caused a gravitational acceleration attracting more and more quickly, until the speed of light.
But Relativity states that time is deformed when approaching a black hole.
Thus, in fact, the speed of light decreases ... until it becomes almost zero.
Moreover, the energy becomes bigger and bigger.
We now know, thanks to the observations of NASA's mission IXPE, that this double state of affairs causes the light wave to approach the so-called horizon of a black hole (its "surface" In a way, from which nothing can escape), is transformed into particles and antiparticles and antiparticles are "absorbed" by the black hole while the particles are ejected.
This finally explains why there is much more matter than antimatter in the universe, which was difficult to understand until then.
This gives food for thought ...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Actualité Imaginaire / imaginary News / Fake News
  • : Ce blog est un magazine d'actualité imaginaire. Le 1er blog de Fake News. Les informations, sujets, articles, ne sont que des inventions. Toute ressemblance avec... This blog is an imaginary news magazine. The 1st blog of Fakes News. Information, subjects, items are only inventions. Any resemblance ...
  • Contact

A la Une


Vous trouverez, sur ce blog-magazine, des rubriques (5: Société, Sciences, Politique, Technologie, Economie), des articles "d'actualité" courts (plus de 400 à ce jour), qui ne relèvent que de la pure imagination. Les échos, en quelques sortes, d'un monde parallèle. Comme on dit: "toute ressemblance avec...". Bonne lecture! Si cela vous plaît, faites le connaître...

RENE JUSVEL

Pour contacter l'auteur

Droits

Les textes appartiennent à son auteur. Utilisation et reproduction libre si sources citées (Actualité Imaginaire, René Jusvel)

Les illustrations choisies, celles provenant d'Internet, sont garanties par les sites de cliparts utilisés, libres de droit (hormis le logo Facebook). Idem pour les créations personnelles.

Tout ce qui concerne, ici, les lieux et personnes cités n'est que pure imagination et ne doit en aucun cas être pris pour vérité ou réalité.

Actualité Imaginaire en ebook et broché

Obtenez gratuitement l'ebook des 200 premiers articles d'Actualité Imaginaire (format PDF ou EPUB): il suffit de VOUS ABONNER sur ce site et de me contacter (rene.jusvel@gmail.com)!

Actualité Imaginaire est en vente sur Amazon en ebook format Kindle (300 articles) et broché (papier): 2 tomes de 200 articles chacun.

Rubriques

Ce qui vous intéresse...

Vous êtes intéressez par un sujet? Recherchez dans les articles, vous le trouverez sans doute. Exemple: des fake news sur l’astrophysique, les trous noirs, l’antimatière, les planètes du système solaire (dont la planète 9),… ?  Lisez les articles, dans la rubrique « SCIENCES » qui concernent l’ASTROPHYSIQUE ! Troublant…

Un site collaboratif?

Vous avez des idées de fake news? Faites-les paraître sur ce site!  Il suffit de me les envoyer par mail (un article fait environ 235 mots). Je verrai si c'est compatible avec le site et les éditerai, signés de votre nom.