Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2018 6 24 /02 /février /2018 11:25

Nous savons dater des éléments datant de plusieurs millénaires voire plus grâce au Carbone 14. Nous savons définir l’âge d’un arbre grâce à son tronc. Mais, jusqu’à présent, difficile de connaitre précisément l’âge d’un être humain !?
Certes, nous pouvons différencier un bébé, un enfant, un adulte, un vieillard, mais dire « cette personne a 43 ans », c’était impossible, même avec certaines techniques comme l’examen des dents, du tissu osseux…
Enfin, jusqu’à aujourd’hui.
Mais ça y est, c’est faisable, et relativement simplement, par un examen de l’ADN de la personne.
Cela est en fait l’application technique des travaux du généticien américain Steve Horvath professeur à l'université de Californie (2013).
Et donc avec une personne vivante ! On extrait un peu d’ADN, on l’envoie en analyse et quelques jours plus tard, résultat. Utile pour la police et la Justice…
Il deviendra aisé, alors de savoir si tel migrant est majeur ou mineur.


RENE JUSVEL


MEDICINE: You're not your age ...
We know how to date elements dating back several millennia or more thanks to Carbon 14. We know how to define the age of a tree thanks to its trunk. But, until now, difficult to know precisely the age of a human being?
While we can differentiate a baby, a child, an adult, an old man, but say "this person is 43", it was impossible, even with certain techniques such as the examination of teeth, bone tissue ...
Finally, until today.
But that's it, it's feasible, and relatively simply, by examining the person's DNA.
This is actually the technical application of the work of American geneticist Steve Horvath Professor at the University of California (2013).
And so with a living person! A little DNA is extracted, sent to analysis and a few days later, result. Useful for the police and Justice ...
It will become easy, then to know if such migrant is major or minor.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Actualité Imaginaire / imaginary News / Fake News
  • : Ce blog est un magazine d'actualité imaginaire. Le 1er blog de Fake News. Les informations, sujets, articles, ne sont que des inventions. Toute ressemblance avec... This blog is an imaginary news magazine. The 1st blog of Fakes News. Information, subjects, items are only inventions. Any resemblance ...
  • Contact

A la Une


Vous trouverez, sur ce blog-magazine, des rubriques (5: Société, Sciences, Politique, Technologie, Economie), des articles "d'actualité" courts (plus de 400 à ce jour), qui ne relèvent que de la pure imagination. Les échos, en quelques sortes, d'un monde parallèle. Comme on dit: "toute ressemblance avec...". Bonne lecture! Si cela vous plaît, faites le connaître...

RENE JUSVEL

Pour contacter l'auteur

Droits

Les textes appartiennent à son auteur. Utilisation et reproduction libre si sources citées (Actualité Imaginaire, René Jusvel)

Les illustrations choisies, celles provenant d'Internet, sont garanties par les sites de cliparts utilisés, libres de droit (hormis le logo Facebook). Idem pour les créations personnelles.

Tout ce qui concerne, ici, les lieux et personnes cités n'est que pure imagination et ne doit en aucun cas être pris pour vérité ou réalité.

Actualité Imaginaire en ebook et broché

Obtenez gratuitement l'ebook des 200 premiers articles d'Actualité Imaginaire (format PDF ou EPUB): il suffit de VOUS ABONNER sur ce site et de me contacter (rene.jusvel@gmail.com)!

Actualité Imaginaire est en vente sur Amazon en ebook format Kindle (300 articles) et broché (papier): 2 tomes de 200 articles chacun.

Rubriques

Ce qui vous intéresse...

Vous êtes intéressez par un sujet? Recherchez dans les articles, vous le trouverez sans doute. Exemple: des fake news sur l’astrophysique, les trous noirs, l’antimatière, les planètes du système solaire (dont la planète 9),… ?  Lisez les articles, dans la rubrique « SCIENCES » qui concernent l’ASTROPHYSIQUE ! Troublant…

Un site collaboratif?

Vous avez des idées de fake news? Faites-les paraître sur ce site!  Il suffit de me les envoyer par mail (un article fait environ 235 mots). Je verrai si c'est compatible avec le site et les éditerai, signés de votre nom.