Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 22:30

Jusqu'à présent, le Web semblait représenter la mort du commerce réel, peu à peu: prix moins chers, par non nécessité de local en ville, pas de vendeurs à rémunérer, clientèle plus étendue géographiquement, pas de problème d'insécurité publique, pas de bousculade, pas d'horaires d'ouverture contraignants, sécurisation des achats…

D'après les dernières observations, un nouveau phénomène apparaît maintenant: la mort du petit commerce du Web!

Simple: après une période de bouillonnement, d'apparition de multiples "boutiques" (sites) sur le Web, des concentrations s'opèrent, des rachats, des étouffements.

Les nouveaux grands distributeurs bénéficient de plateformes plus rentables, d'achats en gros, de services d'expéditions moins chers et plus performants. Bref, l'équivalent du monde réel où c'était le petit commerce qui était menacé par l'implantation des grandes surfaces: la fin du petit commerce…

Même sur le Web?! Où va-t-on?!

 

RENE JUSVEL

The death of the small business of the Web
Until now, the Web seemed to represent the death of real commerce, little by little: cheaper prices, not need of local in town, no sellers to pay, more geographically extensive clientele, no problem of public insecurity, no jostling, no binding opening hours, secure purchases ...
According to the latest observations, a new phenomenon is now appearing: the death of the small business of the Web!
Simple: after a period of bubbling, the appearance of multiple "shops" (sites) on the Web, mergers occur, redemptions, choking.
New large distributors benefit from more profitable platforms, wholesale purchases, cheaper and more efficient shipping services. In short, the equivalent of the real world where it was the small business that was threatened by the establishment of supermarkets: the end of the small business ...
Even on the Web ?! Where are we going?!

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Actualité Imaginaire / imaginary News / Fake News
  • : Ce blog est un magazine d'actualité imaginaire. Le 1er blog de Fake News. Les informations, sujets, articles, ne sont que des inventions. Toute ressemblance avec... This blog is an imaginary news magazine. The 1st blog of Fakes News. Information, subjects, items are only inventions. Any resemblance ...
  • Contact

A la Une


Vous trouverez, sur ce blog-magazine, des rubriques (5: Société, Sciences, Politique, Technologie, Economie), des articles "d'actualité" courts (plus de 400 à ce jour), qui ne relèvent que de la pure imagination. Les échos, en quelques sortes, d'un monde parallèle. Comme on dit: "toute ressemblance avec...". Bonne lecture! Si cela vous plaît, faites le connaître...

RENE JUSVEL

Pour contacter l'auteur

Droits

Les textes appartiennent à son auteur. Utilisation et reproduction libre si sources citées (Actualité Imaginaire, René Jusvel)

Les illustrations choisies, celles provenant d'Internet, sont garanties par les sites de cliparts utilisés, libres de droit (hormis le logo Facebook). Idem pour les créations personnelles.

Tout ce qui concerne, ici, les lieux et personnes cités n'est que pure imagination et ne doit en aucun cas être pris pour vérité ou réalité.

Actualité Imaginaire en ebook et broché

Obtenez gratuitement l'ebook des 200 premiers articles d'Actualité Imaginaire (format PDF ou EPUB): il suffit de VOUS ABONNER sur ce site et de me contacter (rene.jusvel@gmail.com)!

Actualité Imaginaire est en vente sur Amazon en ebook format Kindle (300 articles) et broché (papier): 2 tomes de 200 articles chacun.

Rubriques

Ce qui vous intéresse...

Vous êtes intéressez par un sujet? Recherchez dans les articles, vous le trouverez sans doute. Exemple: des fake news sur l’astrophysique, les trous noirs, l’antimatière, les planètes du système solaire (dont la planète 9),… ?  Lisez les articles, dans la rubrique « SCIENCES » qui concernent l’ASTROPHYSIQUE ! Troublant…

Un site collaboratif?

Vous avez des idées de fake news? Faites-les paraître sur ce site!  Il suffit de me les envoyer par mail (un article fait environ 235 mots). Je verrai si c'est compatible avec le site et les éditerai, signés de votre nom.